•  


    On se retrouve aujourd'hui pour une recette simplissime d'un masque exfoliant pour avoir de jolis petons, inspiré de la recette de Cosmétique Aromatique.

    !!! Avant toute tambouille, assurez vous de bien désinfecter vos mains, votre plan de travail, vos ustensiles ainsi que vos contenants !!!

     

    Pour le réaliser, il vous faut :

    Temps de réalisation : 20min

    Contenant : un pot de 100 mL

    Conservation : 3 mois

     

    Matériel :

    - un mini fouet

    - une balance de précision

    - un bol ou une coupole

    - un pot de 100mL

    - de l'alcool à 70° pour désinfecter vos ustensiles et plan de travail

     

    Ingrédients pour un masque :

    - 85,5% d'eau déminéralisée

    - 5% d'urée

    - 2% de gomme xanthane

    - 5% d'AHA

    - 1,4% de fragrance (environ 44gouttes)

    - 0,5% de mica

    - 0,6% cosgard (19 gouttes) 

     

    Pazapas :

    1) Diluer l'urée dans l'eau déminéralisée froide directement dans le bol

    2) Mélanger puis ajouter la gomme xanthane en pluie afin d'éviter les grumeaux

    3) Ajouter rapidement les AHA, la fragrance et le conservateur pendant que le gel se forme, en mélangeant doucement entre chaque ajout.

    4) Couler votre préparation dans votre pot préalablement désinfecté à l'alcool

     

    Utilisation : Appliquez en couche épaisse en insistant sur les zones rugueuses des pieds et laissez poser une dizaine de minutes (je prends un bouquin avec moi pour patienter). Frottez ensuite doucement avec une pierre ponce ou une râpe puis rincez, lavez et hydratez vos petons avec une crème ou une chantilly homemade!

    !!! Avant toute utilisation, faire impérativement un test 48h avant dans le pli du coude afin de prévenir tout risque d'allergie !!! 

     

    Mon avis : Un masque vraiment efficace, pour avoir de beaux pieds, même l'été!

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  
    On se retrouve aujourd'hui pour une recette simplissime d'un masque minute à l'argile.

    !!! Avant toute tambouille, assurez vous de bien désinfecter vos mains, votre plan de travail, vos ustensiles ainsi que vos contenants !!! 


    Pour le réaliser, il vous faut :

    Temps de réalisation : 5min

    Contenant : un petit bol ou une soucoupe

    Conservation : usage immédiat, ne se conserve pas  

     

    Matériel :

    - une cuillère en porcelaine ou en bois de préférence (style cuillère à soupe) car les poudres craignent la feraille

    - un bol ou une soucoupe

    - une petite éponge ou un gant de toilette

    - un pinceau pour le visage

     

    Ingrédients pour un masque :

    - 2 cuillères porcelaine d'argile blanche (ou une autre argile de votre choix)

    - 2 cuillères porcelaine d'eau

    - 1 cuillère porcelaine d'huile végétale de ton choix

     

     

    Pazapas :

    1) Prélevez deux cuillères d'argile et mettez la dans votre bol ou votre soucoupe

    2) Rajoutez les deux cuillères d'eau et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

    3) Ajoutez l'huile végétale et mélangez énergiquement à nouveau.

     

    Utilisation : A réaliser une fois par semaine, idéalement après un gommage. Humidifier le visage et appliquer à l'aide du pinceau sur le visage en évitant le contour des yeux. Laisser poser une dizaine minutes, puis rincer délicatement avec un gant de toilette ou une éponge. !!! Si le masque sèche trop rapidement sur le visage, ré humidifiez le légèrement en passant vos doigts sous l'eau!!!

    !!! Avant toute utilisation, faire impérativement un test 48h avant dans le pli du coude afin de prévenir tout risque d'allergie !!! 

    Mon avis : Un très bon masque, à la fois hydratant et nourrissant, qui se prépare vite et à moindre coût! Un de mes favoris!

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    On se retrouve aujourd'hui pour une recette simple et abordable de gommage minute à la noix de coco.

    !!! Avant toute tambouille, assurez vous de bien désinfecter vos mains, votre plan de travail, vos ustensiles ainsi que vos contenants !!! 


    Pour le réaliser, il vous faut:

    Temps de réalisation : 5min

    Contenant : un petit bol ou une soucoupe

    Conservation : usage immédiat, ne se conserve pas

     

    Matériel :

    - une cuillère en porcelaine ou en bois de préférence (style cuillère à soupe)

    - un bol ou une soucoupe

    - une petite éponge ou un gant de toilette

     

    Ingrédients pour un masque :

    - L'équivalent d'1 cuillère à soupe de pulpe de coco rapée (ou tout autre exfoliant : poudre de rose, sucre...)

    - L'équivalent d'1 cuillère à café de glycérine (ou tout autre agent hydratant aloe vera, miel, yaourt...)

    - L'équivalent d'1 cuillère à café d'huile végétale (celle de votre cuisine convient parfaitement!)

     

    Pazapas :

    1) Prélevez une cuillère à soupe de coco et mettez là dans votre bol ou votre soucoupe

    2) Rajoutez une cuillère de glycérine et mélanger.

    3) Ajoutez l'huile végétale et mélangez à nouveau.

    Utilisation : A réaliser une fois par semaine maximum. Humidifier le visage et appliquer par légers mouvements circulaires sur le visage en évitant le contour des yeux. Rincer ensuite délicatement avec un gant de toilette ou une éponge. !!! Pensez à hydrater et nourrir la peau après le gommage !!!

    !!! Avant toute utilisation, faire impérativement un test 48h avant dans le pli du coude afin de prévenir tout risque d'allergie !!! 

    Mon avis : Un super gommage très efficace à la fois hydratant et nourrissant, qui se prépare vite. Cependant, la pulpe de coco peut être un peu trop exfoliante, et ce peut être un peu irritant pour les peaux les plus sensibles. Je n'ai pas essayé, mais je pense que l'on peut remplacer la coco par du sucre en poudre, qui sera moins abrasif.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  
    Bonjour cher ami lecteur!

    Le blog est un peu comme qui dirait en "pause longue" actuellement. Je suis très prise par mes études, et je n'ai malheureusement plus trop le temps de poster régulièrement des articles.
     
    Ça fait également plusieurs mois que je réfléchis à une nouvelle rubrique pour le blog : la cosmétique home made. J'y ai mis timidement un orteil dedans il y a plusieurs mois déjà, après de longues heures passées à me renseigner sur internet et dans divers bouquins, et j'y suis maintenant jusqu'au cou!
     
    J'ai commencé en pratiquant le layering, et j'ai été tout de suite conquise! Je développerai ce point plus en détail dans un prochain article, mais c'est cet engouement pour cette méthode naturelle de démaquillage qui a achevé de me convaincre à créer une nouvelle rubrique sur le blog consacrée à la cosmétique.
     
    C'est donc avec grand plaisir que j'inaugure officiellement cette rubrique de Fred fait de la cosmeto avec une recette toute simple mais pour laquelle il a fallu moults essais avant d'obtenir un résultat qui me satisfasse et qui est tout à propos vu la saison : le baume à lèvres.
    !!! Avant toute tambouille, assurez vous de bien désinfecter vos mains, votre plan de travail, vos ustensiles ainsi que vos contenants !!!
     

    Pour réaliser ce baume à lèvres, il vous faut :

    Temps de réalisation : 10min

    Contenant : un pot de 10ml ou deux petits pots de 5ml

    Conservation : 3 mois

     

    Matériel :

    - une balance de précision au gramme près

    - un contenant qui résiste à la chaleur pour le bain marie

    - un petit fouet ou une petite cuillère pour touiller

    - une poêle pour le bain marie (ou autre casserole de votre choix)

     

    Ingrédients pour 10g :

    - 3,5g de beurre végétal de Karité (ou un beurre végétal mou)

    - 3g d'huile végétale d'Amande Douce (ou une huile végétale de votre choix)

    - 2g de sirop d'agave

    - 1,5g de cera bellina (ou une autre cire végétale)

    - 2 gouttes de vitamine E (contre le rancissement des huiles)

    - 2-3 gouttes d'huile essentielle ou de fragrance (optionnel)

     

    Pazapas :

    1) Peser le beurre de karité, l'huile d'amande, le sirop d'agave et la cire et les mettre au bain marie dans un contenant qui résiste à la chaleur.

    2) Lorsque la cire est fondue, sortir du BM et laisser légèrement refroidir. Ajouter la vitamine E puis la fragrance/l'huile essentielle en remuant bien entre chaque ajout.

    3) Mettre en pot, le fermer et le placer au frigo une dizaine de minutes le temps que le baume se solidifie.

    4) Sortez du frigo et attendez le lendemain pour profiter pleinement de votre baume à lèvres!

     

    Prix de revient : moins de 1euros par baume de 10ml, hors contenant. (pour vous donnez une idée, mon baume de 5ml n'est pas terminé au bout de trois mois d'utilisation, en effectuant deux applications par jour)

     

    Utilisation : Une application le matin et le soir pour des lèvres parfaites! 

    !!! Avant toute utilisation, faire impérativement un test 48h avant dans le pli du coude afin de prévenir tout risque d'allergie !!!

    Mon avis : j'adore la texture que donne la cera bellina, je trouve qu'elle n'est ni trop dure, ni trop molle, et qu'elle fond juste ce qu'il faut sous les doigts et sur les lèvres, mais si vous n'en avez pas, vous pouvez utiliser de la cire d'abeille sans soucis. Fervente utilisatrice de l'homéoplasmine jusque là, je l'ai définitivement délaissée au profit de ce baume à lèvres! 

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  
    Bonjour cher Ami Lecteur!

    Alors ça fait quelques temps que l'idée me trotte de te parler du layering

    Mais siii tu sais, cette technique de soins quotidiens du visage qui nous vient tout droit du Japon, et qui consiste à superposer des "couches" de soins en différentes étapes bien précises, et ce dans le but de dire adieu à ta peau de croco (et accessoirement à tes spots et rides), et à retrouver ta peau douce et lisse de bébé barbie!

    http://1.bp.blogspot.com/-AdVvk--_ouE/UXKf2XXoPtI/AAAAAAAABB0/lJ8uvsfta7c/s1600/Insolite-d%C3%A9couvrez-%C3%A0-quoi-ressemblerait-Barbie-sans-maquillage-vignette.jpg

    Bon, je dois quand même vous avouer qu'à la base, je ne suis pas du tout adepte du maquillage (donc encore moins des routines qui s'y rapportent), mais je vous assure que l'essayer, c'est l'adopter! 

    Et si la routine peut paraître un peu impressionnante au début, il ne faut vraiment pas hésiter à se lancer!

    Alors tout d'abord, le layering, c'est quoi exactement?

    Le layering, c'est tout simplement un rituel (ou une routine cosméto, comme tu préfères) mega organisé autour d'une superposition de "couches" de soin, chacune ayant un rôle bien précis. C'est pourquoi il est important de bien respecter l'ordre chronologique de chaque étape.

    Il s'effectue matin et soir (même pour les grosses flemmardes comme moi!)

    Le truc trop chouette de cette petite ritine (ou routuel comme tu veux), c'est que non seulement il est réalisable avec tous les produits cosmétiques du commerce, mais qu'il s'adapte également à toutes les bourses pour ceux ou celles qui souhaiteraient le personnaliser à 100%!

    http://i0.wp.com/www.pinupbio.com/wp-content/uploads/2013/03/grand_LAY-layering300-4cm.jpg?resize=472%2C689

    Le rituel du layering:

    • Étape 1: Le démaquillage à l'huile
    • Étape 2 : Le nettoyage
    • Étape 3 : La lotion
    • Etape 4 : Le serum
    • Etape 5 : Le contour des yeux
    • Etape 6 ; La crème de jour ou de nuit
    • Etape 7 : Le baume à lèvres

    Comme je vous le disais plus haut, ne vous laissez pas impressionner par la liste interminable des différentes étapes! Une fois que vous aurez mémorisé la routine, il ne vous faudra pas plus de dix minutes (top chrono!) pour exécuter le rituel entier (yeux fermés et doigts dans le nez)!

    Etape 1 : le démaquillage à l'huile. (étape uniquement le soir)

    Bon. Pour celles qui se maquillent quotidiennement, le démaquillage paraît évident. Pour les autres, vous allez me dire "Mais pourquoi se démaquiller si l'on n'est pas maquillées?!" (sisi, true story)Élémentaire mon cher Watson! 

    Je m'essplique : Au départ, Dame Nature est quand même bien foutue (et bien gentille) : elle t'a gracieusement doté d'un film protecteur censé te protéger des agressions extérieures. Ouiii MAIS! Cette Bonne Vieille Dame n'avait pas prévu que l'industrialisation (et la pollution du coup) viendraient foutre à mal son beau cadeau, provoquant une dégradation de l'épiderme, et favorisant l'accélération du vieillissement de la peau (Toutankhamon mon ami).

    C'est pourquoi le démaquillage, mon cher Watson, est une étape quotidienne essentielle, même si l'on n'est pas maquillé!

     

    Pour se faire, vous avez deux solutions :

    • Le lait démaquillant (bio de préférence)
    • L'huile végétale (qu'utilisent les japonaises). En effet, pour schématiser, le gras enlève le gras (et même le maquillage waterproof! Si si, essayez!)

    Alors vous allez me dire "Ouai merci Fred, t'es gentille mais comment on utilise l'huile pour se démaquiller (poil aux pieds) ?!"

    Bon déjà pour les plus têtes en l'air (oui, moi toi!), ne pas oublier de se laver les mains à l'eau et au savon, et de bien les sécher.

    Mettez ensuite une noisette d'huile au creux de votre main et appliquez la directement (et délicatement) sur le visage en petits mouvements circulaires (et pas comme si votre copain Bob essayait de vous faire un massage avec les pieds).

    Si besoin, enlevez le surplus de maquillage (surtout les yeux) à l'aide d'un coton. Pour finir, rincer bien à l'eau claire.

    http://www.eme-beaute.com/wp-content/uploads/2013/05/aromazone-22.jpg

    Laquelle choisir?

    Alors, sachez qu'il existe des dizaines d'huiles différentes aux vertus et qualités propres, que vous pourrez choisir et adapter à votre type de peau (ou à votre nouveau vernis, c'est comme vous voulez).

    Peu importe l'huile, vérifiez qu'elle soit certifiée bio et entièrement naturelle. Elle doit également être de première pression à froid et ne contenir aucun colorants ni conservateurs.

    L'huile d'olive (oui, celle de ta cuisine) est évidemment la moins onéreuse, mais vous pouvez utiliser également celle de coco ou d'amande douce qui restent abordables financièrement.

    Pensez aussi à ne pas oublier le cou, lui aussi est soumis aux pressions extérieures ! (et puis ce serait bête d'avoir dans quelques années le visage aussi lisse que le masque de Toutankhamon et le cou aussi ridé que sa momie. BFF Forever)

    Mon avis : Je trouve l'huile d'olive parfaitement adaptée à un démaquillage : c'est la moins onéreuse et on la trouve partout.

    Cependant, je vous avoue que je ne suis pas trop fan de la texture de l'huile sur la peau du visage. C'est pourquoi je tambouille un démaquillant très efficace et hydratant, issu du livre Je fabrique mes cosmétiques.

     

    Etape 2 : le nettoyage.

    "Bon Fred, c'est bien joli de se démaquiller à l'huile, mais comment on enlève le surplus?!" 

    Ah ah, c'est ici que le nettoyage entre en jeu : il va permettre d'enlever ce qui reste d'huile tout en rendant votre peau nette et fraîchesans impureté (poils aux nénés).

    Pour cela, vous pouvez utiliser un savon doux.

    http://sobusygirls.fr/wp-content/uploads/2013/07/cendrillon-qui-fait-le-menage-walt-disney.jpg

    Lequel choisir? 

    Solide, liquide, c'est comme vous voulez! 

    Attention cependant : il ne doit pas être trop agressif pour votre peau car vous l'utiliserez matin et soir! Privilégiez alors les savons doux, surgras ou au lait ânesse, que l'on trouve facilement en magasin bio.

    Astuce écolo du jour : utiliser des lingettes démaquillantes réutilisables, un gant de toilette microfibre ou encore une éponge konjac (ma préférée).

    Mon avis: Perso, j'ai la peau du visage très sensible (surtout au niveau des joues). Au début, j'utilisais du savon d'alep réputé pour les peaux fragiles, mais ça m'a au contraire asséché la peau et j'ai fais une réaction allergique ("si j'aurais su, j'aurais pas v'nu" comme dirait l'autre. (Une tambouille maison à qui me trouve la référence!))

    Bref, ça, c'était avant. Depuis, j'utilise un savon surgras que j'utilise uniquement le soir pour bien me décrasser de ma journée. Le matin, je zappe cette étape et je passe direct à l'étape 3.

     

    Etape 3 : La Lotion.

    Son but : éliminer le calcaire de l'eau en débouchant vos petits pores. Eviter tout ce qui est rougeurs, tiraillements et sécheresses diverses en les tonifiant et en les resserrant. Et ceci en rééquilibrant la peau s'il vous plaît!

    Pour l'appliquer, deux solutions:

    • Avec un coton, en l'imbibant et en le passant délicatement sur le visage (Bob mon ami)
    • Sous forme de spray : pschittez vous généreusement le visage, laissez agir quelques seconde et sécher délicatement.

    Quoi quoi choisir? 

    Vous pouvez utiliser pour la lotion une eau florale ou un hydrolat. Et puis comme le vendredi tout est permis, les hydrolats, c'est comme les huiles végétales, il y en a pour tous les goûts et toutes les peaux!

    Warning : bien s'assurer que les hydrolats soient purs et sans ajouts d'alcool, de produits chimiques ou de conservateurs ajoutés.

    http://3.bp.blogspot.com/-hdcTdj5Ahdw/UNX6Va_5qlI/AAAAAAAAAw0/xTB_3IYQNxc/s1600/VenusMag-La+gazette+d%27une+parisienne-Hydrolats.jpg

    Mon avis: J'utilise l'hydrolat de rose, que je vaporise soit directement sur la peau, soit sur un coton que je tamponne ensuite sur le visage. Il n'est pas très cher, se trouve facilement ailleurs que sur le ouèb, convient à toutes les peaux et sens très bon, que demander de plus?!

     

    Etape 4: Le Serum.

    "Heuuu, Fred, le serum, késako?!" Alors le serumcher Padawan, c'est le soin +++ qui va traiter et stimuler les cellules de ton épiderme

    Autrement dit, il faut le choisir en fonction de certains besoins spécifiques : anti-ride, réparateur, hydratant, toussa...

    http://aloe-vera-bio.org/WordPress/wp-content/uploads/2010/05/Aloe-vera-7.jpg

    Lequel choisir? 

    L’aloe vera est le top du serum naturel : il est anti inflammatoire, hydratant, cicatrisant, apaisant, purifiant et tenseur (et la marmotte...)

    Mon avis: Le gel d'aloe vera, c'est trop mon chouchou que j'aime d'amour en cosmétique! C'est frais à mettre sur le visage, ça pénètre rapidement et ça hydrate super bien, en plus d'être hyper économique.

    Laissez passer quelques minutes entre cette étape et la prochaine pour laisser au gel le temps de bien pénétrer (et profitez-en pour vous brosser les dents!) 

    http://idata.over-blog.com/0/54/63/15/200705/Gib-20070527-amour2.jpg

    Etape 5 : Le Contour des Yeux

    On oublie trop souvent de chouchouter cet endroit du visage, qui pourtant est celui où la peau est la plus fine et sensible. Le but : hydrater, lisser et diminuer les poches, les cernes ou les ridules.

    Là aussi, deux possibilités :

    • Soit vous utilisez un serum du commerce
    • Soit, (si vous voulez éviter de craquer votre bourse ou de prendre un crédit sur dix générations), vous pouvez utiliser comme anti-cernes, du gel d'aloe vera en petit quantité, ou bien utiliser de l'hydrolat de bleuet, réputé pour défatiguer les yeux.

     http://epilateur-lumierepulsee.com/wp-content/uploads/2013/08/Aloe_Vera.jpg

    Mon avis : Au début pour cette étape, j'utilisais mon gel que j'aime d'amour, jusqu'à ce que j'essaie l'hydrolat de bleuet. Je l'utilise simplement imbibé sur un coton que je passe délicatement sur les yeux; c'est une sensation de fraicheur vraiment agréable, que ce soit après une dure journée ou les yeux encore gonflés de sommeil. Cependant, inutile de se ruiner, l'hydrolat n'est vraiment pas une obligation, d'autant plus si vous utilisez déjà l'aloé vera comme serum.

     

    Etape 6 : la crème de jour ou de nuit.

    C'est une crème hydratante à choisir en fonction de votre type de peau, et qui a pour but de compléter l'effet du serum (souviens toi de ce que tu as choisis : anti rides, hydratant, nourrissant...). C'est une étape impérative pour que votre peau soit prête à affronter les agressions extérieures, ou au contraire, la ressourcer durant la nuit.

    Bon, il va de soi que l'on ne peut pas utiliser la même crème pour le jour et la nuit : l'une sert à protéger la peau des agressions quotidiennes tandis que l'autre met le paquet pour une nuit réparatrice.

    Pour l'appliquer, une noisette suffit! Chauffez la crème entre vos mains puis appliquez la délicatement avec le plat des mains (Bob un jour, Bob toujours).

     

    Laquelle choisir? 

    Là encore, plusieurs possibilités!

    • Vous pouvez évidemment utiliser n'importe quelle crème du commerce (ou celle de tata Ginette)
    • Comme pour le démaquillage, vous pouvez utiliser de l'huile végétale.

    Warning : attention cependant à bien doser histoire de ne pas ressembler à une frite belge (une fois!).

    Si par malheur vous avez la main un peu lourdepas de paniqueRetirez simplement l'excédent en tapotant délicatement (poils aux dents) avec un mouchoir en papier.

    Contrairement au démaquillage, c'est ici qu'il est intéressant de choisir une huile suivant votre type de peau :

    • jojoba, noisette (peaux mixtes et grasse)
    • avocat, argan (peaux sèches)
    • onagre (peaux matures)
    • coco sous forme solide (toutes peaux)

    Mon avis: Au tout début de mon layering, j'utilisais de l'huile d'abricot. Cela fonctionnait parfaitement, mais comme je l'ai dis plus haut, la sensation de l'huile sur la peau, c'est pas trop mon kiff (même si c'est très efficace). 

    Je tambouille donc ma crème de jour et de nuit d'après les recettes du blog c-moi-qui-la-fait (recettes pour débutant inside). En complément, j'utilise aussi une cold cream homemade sur les joues car j'ai la peau encore un peu fragile depuis ma réaction allergique.

     

    Etape 7: Le Baume à Lèvres.

    Of course, si on chouchoute ses yeux, il faut aussi chouchoutez ses lèvres! Pour cela, vous pouvez utiliser n'importe quel stick à lèvres (néanmoins, attention aux ingrédients!) ou tout simplement du beurre de karité.

    Mon avis: Depuis toujours, j'ai les lèvres super sèches et je passe mon temps à mettre du stick. Mais ça, c'était avant. maintenant, je fabrique mon petit baume à lèvres ultra simple à réaliser (je vous livrerai la recette prochainement) à base de beurre de karité et d'huile végétale. Une application matin et soir et tranquilou bilou, plus de sensations de tiraillements, plus de petites peaux douloureuses. 

     

    Voilà pour cette longue présentation du layering qui j'espère n'est pas trop confuse. 

    Je sais que les informations sont nombreuses, c'est pourquoi je mets à votre disposition une version pdf de cet article ici avec un tableau récapitulatif inside de tout ce qui a été dit dans cet article, de manière à ce que vous puissiez le relire tranquilou à tête reposée

     

    J'insiste également sur le fait que tenir cette routine devient vraiment un plaisir au bout d'un jour ou deux, une fois le choix de vos produits fait et les différentes étapes mémorisées.

     

    Pour aller plus loin :

    Je vous invite également à parcourir les blogs (et vlogs) cosmétiques (ou non), et à lire notamment :

    • L'article très complet de c-moi-qui-la-fait présenté plus haut : ici, ainsi que son dossier très complet pour cosméteuse débutante
    • Celui de Delphine L’Astucieuse sur le layering (à l'écrit et en vidéo!), et j'encourage votre curiosité à zieuter plus en détail son blog et à visionner les vidéos de sa chaîne youtube.
    • Et de googler le layering sur le net, car il y a tous pleins d'articles intéressants sur le sujet!

     

    Et toi Ami Lecteur, tu pratiques le layering? Si non, ça t'a donné envie de tenter l'expérience?

    Tu y as déjà songé mais tu n'oses pas? Tu as un article ou un témoignage à nous faire partager?

    N'hésite pas à me laisser un commentaire en dessous de l'article!

     

    A bientôt dans un prochain article ou sur le groupe facebook du blog !

    PS : Les photos ne sont pas ma propriété. Pour connaître la source de chaque photo, cliquez-lui dessus!

    Partager via Gmail Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique