•  

    On connait tous de grands buveurs de thé! Je vous présente donc dans ce nouveau DIY  d'une simplicité redoutable comment fabriquer des sachets de thé personnalisés à offrir en toutes occasions!

     

    Temps de réalisation : 15min 

    Contenant : un petit sac organza           

    Conservation : 6 mois

    Niveau de difficulté : débutant


    Pazapas :

    1. Tracer à l'aide de l'emporte pièce des carrés au crayon à papier sur un filtre à thé

    2. Coudre au point droit trois côtés du carré en suivant les traits au crayon + les 3/4 du dernier côté afin de laisser une ouverture de quelques cm.

    3. Remplir le sachet avec quelques cuillères de thé.

    4. Terminer la couture  afin de refermer le sachet complètement. Terminer par un noeud. 

    5. Laisser une dizaine de cm de longueur et couper les fils. Faire un double noeud.

    6. Dans du joli papier, découper à l'aide d'un autre emporte pièce plus petit (j'ai choisi un petit triangle) les étiquettes de chaque sachet et inscrire le nom du thé avant de les coller envers contre envers sur le double noeud final fait à l'étape précédente.  

    Et tadaaa !

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire

  • Frère Cadfael, moine bénédictin gallois et enquêteur hors pair est le personnage principal d’une vingtaine de romans policiers/historiques (un peu dans la veine du « Nom de la rose » d’Umberto Eco), imaginés par la talentueuse Ellis Peters (connue également sous le pseudo d'Edith Pargeter). Une saga historique incontournable, pour ceux qui aiment les enquêtes policières enrobées d’Histoire avec un grand H.
     

    Le premier roman de la série, « Trafic de reliques » (1977) se déroule en 1138 durant la guerre civile opposant Etienne de Blois et Mathilde l’Impératrice, pour le trône de l’Angleterre. Petit rappel historique : Mathilde l’Impératrice est aspirante déchue au trône d’Angleterre., cependant, à la mort d’Henri Ier en 1135, son cousin Etienne de Blois la dépossède de son héritage en usurpant le pouvoir et sera roi de 1137 à 1154.

     

    Synopsis

    Une abbaye bénédictine peut-elle décemment attirer les foules sans reliques consacrées ? Non, répond le prieur de Shreswsbery, en cet an de grâce 1138. […] Qu’à cela ne tienne, le pays de Galles voisin a des saints pour chaque jour de l’année, et même plus ! Sainte Winifred, bien négligée par ses voisins, apparait alors à un jeune moine. Un signe du ciel. L’abbaye envoie donc une délégation au village gallois.  Lequel n’entend pas se faire enlever sa sainte, comme le proclame haut et fort le seigneur du lieu… qui meurt le lendemain. Vengeance divine ou bien des hommes s’en sont-ils mêlés ?

    L’intrigue et les personnages principaux :

    Frère Cadfael : Moine bénédictin gallois, ancien croisé et vivant au Moyen-Age, il entre tard dans les ordres et occupe la fonction d’herboriste/médecin à l’abbaye de Shrewsbury, située à la frontière du pays de Galles.

    Hugh Beringar : shérif du comté du Shropshire, c’est l’allié principal de Cadfael dans quasiment toutes ses aventures.

     

    Mon avis

    • J’ai aimé

    - Le côté Sherlock Holmes du Moyen-Age. Ici, pas de technologie avec tests ADN et compagnie, on reste simple et efficace avec une bonne enquête à l’ancienne qu’on résout presque à l’instinct !

    - Des enquêtes courtes, mais intéressantes, dans une époque que l’on méconnait en fin de compte.  

    - L’écriture raffinée (et la très bonne traduction) de tous les romans 

    Le personnage de frère Cadfael, complètement à l’opposé du stéréotype religieux que l’on se fait de cette l’époque. Passque frère Cadfael, you rock ! 

    - L’intrigue dans l’intrigue : en effet, à chaque enquête, on en apprend un peu plus sur la vie pré monastique de ce moine tardif.

    • Je regrette 

    -  Les intrigues écrites un peu toujours sur le même schéma : un innocent accusé à tort que frère Cadfael prend sous son aile le temps de son enquête (bon en même temps, je me dis qu’on ne change pas une équipe qui gagne !)

    - Le manque de détails concernant la vie monastique et le XIIème siècle en général, qui auraient pu être plus exploités

    Ellis Peters et M. Jacobi

    Alors, à lire ou pas ?

    Si tu aimes les enquêtes policières et le Moyen-Age, Frère Cadfael ça va franchement être de la boulette ! Personnellement c’est une saga que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire, et dont je conserve précieusement les différents tomes dans ma bibliothèque.  Pas très épais, ces livres se lisent donc vite et peuvent être emmenés partout ! De plus, on les trouve très facilement d’occasion et peu cher.

    Pour aller plus loin

     

    Et toi ami lecteur, tu connais Frère Cadfael? Tu as aimé ?

    Dis moi tout !

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Tambouill.com, c'est le nouveau site coopératif de la cosméto maison. Après avoir créé un compte, tu peux partager sur ce site tes recettes home made (corps et produits d'entretien) et parcourir celles des autres personnes. Un super projet qui permet à la fois de centraliser les recettes de chacun(es) sur un même lieu sans avoir à parcourir quinze mille blogs différents, et à la fois de bénéficier de recettes fiables car chaque recette est approuvée avant publication.
    Tous les mois, un blog est mis en avant sur la page d'accueil, et ce mois ci, c'est bibi qui décroche la palme du blog du mois d'avril (yeah!)! Pour l'occasion, le site a réalisé une petite interview que vous pouvez retrouver directement sur la page d'accueil
     
    Si vous ne connaissez pas ce site, je vous encourage fortement à aller y faire un tour, ainsi qu'à prendre le temps de poster quelques recettes afin de l'enrichir et le développer au mieux!
     
    J'en profite pour remercier les tambouilleuses d'avoir choisi le blog ce mois ci, j'ai été très agréablement surprise. 
     
    Pour aller plus loin :
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  
    J'ai profité des vacances d'été pour faire plusieurs savons. J'avais tenté le spoon swirl avec l'une de mes amies cependant la trace avait épaissie tellement vite que j'ai voulu une trace plus fine pour ce second essai. Un peu trop fine du reste, du coup la séparation entre les couleurs n'est pas aussi franche qu'on pourrait l'espérer, mais le résultat ne me déplaît pas.

    La recette: (c'est la même que pour les autres savons présentés dans les articles précédents)

    20% Huile de coco

    40% Huile Olive

    25% Huile Palme

    15% Huile Tournesol 

    Lessive de soude 30,5%

    Surgraissage 6% - Réduction de soude 3% = surgraissage total : 9% 


    Les ajouts : BV de karité, 1 cas d'argile blanche, HE petit grain bigaradier, micas turquoise et rose de LFDS, dioxyde de titane 


    Pazapas:

    Comme une image vaut mille mots, pour ceux qui ne connaissent pas cette technique (et pour le plaisir des yeux), voici la célèbre vidéo de Ka fée sur ce marbrage accessible à tous, débutants comme confirmés :

    J'aime beaucoup le rendu de ce marbrage, qui demande au final peu de matériel. C'est également un marbrage inratable donc franchement idéal pour les débutants car pas de risques d'être déçu!

    Cependant, la prochaine fois, j'attendrai une trace légèrement plus franche afin que les couleurs se détachent plus les unes des autres. 

    J'ai aussi remarqué que les micas se mélangent mieux à la pâte lorsqu'ils sont dilués dans un peu d'huile visqueuse, comme l'huile de ricin par exemple, puis mélangés au défloculeur.  ou au petit fouet manuel. Je note également que l'utilisation du dioxyde de titane ne me convient pas, je n'en rachèterai donc pas lorsque mon sachet sera terminé.

    Et maintenant... Place aux photos!

    Le rose ressort un peu marron sur les photos, mais il est bien rose pâle et turquoise


     

    Merci de votre lecture, j'espère que cette recette vous a plu, n'hésitez pas réagir en commentaire

    et à m'envoyer vos réalisations à rythme-indigo@hotmail.fr ou à les publier sur la page facebook du blog!

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Je ne suis généralement pas très portée sur les TAG qui fleurissent sur internet, mais je suis une grande lectrice, et j'adore partager mes lectures ou conseiller certains livres qui m'ont marqué d'une manière ou d'une autre. Alors c'est parti mon kiki !

    Top ! Citez un livre/une série de romans...
     
    1) Que vous conseillez à TOUT LE MONDE.
    Sans hésiter, la Saga du Cercle de Pierre, de Diana Gabaldon. J'aime teeeellement d'amour ces bouquins que j'essaie de convaincre tout le monde de les lire (sans grand succès cependant, pour mon plus grand malheur)!

    http://rythme-indigo.blogspot.fr/2013/11/litterature-2-lunivers-de-diana-gabaldon.html

    Synopsis"Ancienne infirmière de l’armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Écosse où elle s’efforce d’oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde plein de bouleversements !
    1943. L’Écosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l’occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône.
    Plongée dans un monde de violences et d’intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps.
    Jusqu’au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu’elle aura découvert et le bonheur qu’elle a connu et qui, désormais, lui parait si lointain..."

    2) Qui vous a tenu éveillé jusqu'au bout de la nuit.
    Oula! Alors il y en a eu, c'est certain ! Je me souviens plus jeune avoir passé des nuits sous la couette à bouquiner à la lampe de poche, mais je suis incapable de vous dire pour quel livre tellement cela s'est produit ! Le dernier en date est le thriller "Level 26" d'Anthony E. Zuiker. Un thriller qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout !

     
     
    Synopsis : Les policiers du monde entier classent les meurtriers sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité... Ce que personne ne sait, c'est qu'un tueur échappe à cette classification. Sa cible : n'importe qui. Son mode opératoire : n'importe lequel. Son surnom : Sqweegel.
    Sa classification : NIVEAU 26. Seul Dark, ancien agent fédéral, peut l'arrêter. Depuis que le monstre a massacré sa famille, il a quitté le métier, se jurant de ne plus mettre les pieds en enfer. Mais bientôt, il n'aura plus le choix.

    3) avec le meilleur héros/la meilleure héroïne.
    Le livre très touchant La guerre n'a pas un visage de femme, de Svetlana Alexievitch. Un recueil de témoignages de femmes soviétiques qui ont participé de manière active à la seconde guerre mondiale.  Des femmes au destin exceptionnel, parfois tragique, qui racontent ces histoires qui ont bâti l'Histoire. Une lecture qui a changé ma vie.


    Synopsis : La Seconde Guerre mondiale ne cessera jamais de se révéler dans toute son horreur. Derrière les faits d'armes, les atrocités du champ de bataille et les crimes monstrueux perpétrés à l'encontre des civils, se cache une autre réalité. Celle de milliers de femmes russes envoyées au front pour combattre l'ennemi nazi. Svetlana Alexievitch a consacré sept années de sa vie à recueillir des témoignages de femmes dont beaucoup étaient à l'époque à peine sorties de l'enfance. Après les premiers sentiments d'exaltation, on assiste, ou fil des récits, à un changement de ton radical, lorsque arrive l'épreuve fatidique du combat, accompagnée de son lot d'interrogations, de déchirements et de souffrances. Délaissant le silence dans lequel nombre d'entre elles ont trouvé refuge, ces femmes osent enfin formuler la guerre telle qu'elles l'ont vécue. Un recueil bouleversant des témoignages poignants

    4) Avec la meilleure histoire d'amour.
    Toujours (et encore!) Le cercle de Pierre de Diana Galadon. L'amour entre Claire et Jamie traverse les âges et le temps. On frissonne, on s'aime et on s'engueule en même temps qu'eux, c'est sublime! Une très belle histoire d'amour entre un chat et une mouette a marqué mon enfance. Un livre qui a clairement changé ma vie !


    Synopsis : Zorbas le chat grand noir et gros a promis à la mouette qui est  venue mourir sur son balcon de couver son dernier oeuf, de protéger le poussin et de lui apprendre à voler. Tous les chats  du port de Hambourg vont se mobiliser pour l'aider à tenir ces promesses insolites. A travers les aventures rocambolesques et drôles de Zorbas et Afortunada, on découvre la solidarité, la tendresse, la nature et à la poésie.

    5) Avec le meilleur cliffhanger.
    Hum... outre les Harry Potter (et d'autres saga diverses et variées) dont j'ai attendu la suite avec impatience, je ne crois pas avoir lu récemment une série qui se terminait avec un suspens de ouf à me couper le souffle et me faire trépigner d'impatience.
     

    6) Avec la plus belle citation.
    Peut être pas la plus belle, car en vrai je lis peu de livres avec des citations, mais une de celles qui marquent "Un bon livre, Marcus, est un livre que l'on regrette d'avoir terminé.", de La vérité sur l'affaire Harry Québert . Simple, mais tellement vrai ! 

    http://rythme-indigo.blogspot.fr/2014/02/litterature-4-la-verite-sur-laffaire.html

    Synopsis : 2008. Marcus Goldman, jeune écrivain à succès est face au problème tant redouté par les auteurs : la page blanche.  Il décide alors d’aller se ressourcer chez son ami et mentor Harry Québert, l’écrivain à succès de ces trente dernières années,  en espérant que l’inspiration lui reviendra. Marcus à peine arrivé, voilà qu’Harry est rattrapé par son passé et accusé d’avoir assassiné Nola Kellerman, une jeune fille d’une quinzaine d’année disparue depuis trente ans dont on vient de retrouver le corps, et avec laquelle il est suspecté d’avoir eu une liaison. Convaincu de son innocence, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête afin d’innocenter son vieil ami.
      
    7) Avec l'amoureux/l'amoureuse le/la plus séduisant(e).
    Eheh, vous me voyez venir, mais bon, Jamie, c'est le plus beau, et même que c'est Claire qui le dit !
     
    8) Avec la meilleure suite.
    Sans vouloir reparler (encore!) du Cercle de Pierre, il y a beaucoup de sagas qui m'ont marqué et dont j'ai beaucoup apprécié la suite, notamment la série de romans science fantasy qui regroupe La Belgariade et La Mallorée de David Eddings. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une saga avec une suite et tout plein de préquels, qui se passe dans un univers (et avec une histoire) proche du Seigneur des anneaux. Un délice !

     
     
    Synopsis : Et les dieux créèrent l'homme, et chaque dieu choisit son peuple. Ah ! Que le monde était jeune, que les mystères étaient limpides ! Mais Torak, le dieu jaloux, vola l'Orbe d'Aldur, le joyau vivant façonné par l'aîné des dieux, et ce fut la guerre. Le félon fut châtié ; à Cthol Mishrak, la Cité de la Nuit, il dort toujours d'un long sommeil hanté par la souffrance.Le fleuve des siècles a passé sur les royaumes du Ponant. Les livres des présages ne parlent plus qu'aux initiés, mais ils sont formels : Torak va s'éveiller. Et justement l'Orbe disparaît pour la seconde fois. Que le maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toutes choses.Belgarath le sorcier parviendra-t-il à conjurer le sort ?

    9) Avec l'univers le plus original.
    Hum, je dirais la saga d'Harry Potter. Celui imaginé par JK Rowling est si riche et complet qu'il a donné naissance à un univers qui, outre son succès propre, a inspiré tout une génération.
     
    10) Avec la meilleure scène d'ouverture.
    Pfiou, impossible pour moi de choisir, je ne me souviens pas d'un livre qui m'ait bluffé dès le départ par une scène d'ouverture époustouflante.
     
    11) Avec la plus belle couverture.
    Alors là, je sèche ! Si les couvertures sont assez importantes et peuvent parfois m'influencer dans un choix de livre (ou plutôt attirer mon oeil dans les rayonnages), je n'en vois présentement pas une qui se démarquerait plus que ça des autres...
     
    12) Le meilleur dernier tome d'une série.
    J'ai beaucoup aimé le dernier tome de la trilogie A la croisée des mondes, de Philip Pullman. Un grand classique de mon adolescence, dont l'histoire ne s'est hélas pas terminée comme je l'aurais souhaité!


    Synopsis : La jeune Lyra, élevée à Oxford au sein du prestigieux Jordan College, dans le monde austère des Érudits, mène entre ces vénérables murs une existence intrépide de sauvageonne, en compagnie de Roger, le marmiton. Depuis quelque temps, une invisible menace semble planer sur le monde connu, une mystérieuse Poussière qui tombe du ciel. Des expéditions sont organisées vers les régions lointaines et inhospitalières du Nord, d'où semble venir le fléau. Existe-t-il un lien entre la Poussière et les nombreuses disparitions d'enfants que leurs ravisseurs semblent conduire vers le Nord, pour leur faire subir, dit-on, d'atroces mutilations ? Quand Roger disparaît à son tour, Lyra n'hésite pas à se lancer sur ses traces, aidée par le peuple des gitans… Un voyage vers le Grand Nord, périlleux et exaltant, qui lui apportera la révélation de ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d'un autre monde.
     
    Merci pour votre lecture, n'hésitez pas à faire ce TAG à votre tour et à laisser vos réponses en commentaire ! A bientôt!
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires