• Je vous retrouve aujourd'hui pour une recette de chantilly de douche tirée du superbe blog O temps pour soi pour une douche tout en douceur! 
    !!! Avant toute tambouille, assurez vous de bien désinfecter vos mains, votre plan de travail, vos ustensiles ainsi que vos contenants !!!

    Pour la réaliser, il vous faut : 

    Temps de réalisation : 20-25min 

    Contenant : un pot de 150ml minimum           

    Conservation : 6 mois

    Niveau de difficulté : débutant

     Matériel : 

    - un mini fouet ou une cuillère magique

    - un contenant pour mesurer les différents ingrédients 

    - un bol pour mélanger les différents ingrédients  

    - une balance de précision 

    - une maryse et un fouet manuel

    - de quoi réaliser un bain marie

    - un pot hermétique préalablement désinfecté à l'alcool à 70° ou stérilisé dans de l'eau bouillante

    - un batteur électrique

    Ingrédients pour 100g : 

    - 60% de Beurre Végétal de Karité 

    - 5% de Cire Emulsifiante n°1 

    - 35% de Base Lavante Neutre

    - colorant et fragrance (environ 20 gouttes pour 100g)

    Pazapas :

    1) Peser la cire puis la faire fondre au bain marie, avant de la mélanger au beurre de karité. Laisser refroidir un peu puis mélanger à la base lavante jusqu'à ce que le mélange soit homogène, puis fouetter au fouet électrique.

    2) Congeler ensuite pendant quinze minutes avant de ressortir la préparation et de la fouetter à nouveau pendant quelques minutes en ajoutant fragrance et colorant.

    3) Recommencer ces étapes jusqu'à obtenir la consistance d'une crème chantilly puis mettre en pot.

    Utilisation : Appliquée sur peau humide, cette chantilly a la particularité de se transformer en lait au contact de l'eau. A la fois nourrissante et hydratante, elle laisse la peau douce.

    !!! Avant toute utilisation, faire impérativement un test 48h avant dans le pli du coude afin de prévenir tout risque d'allergie !!!   
     

    Mon avis L'essayer, c'est l'adopter! Simple à réaliser, si l'utilisation d'une chantilly sans mousse peut surprendre au début, c'est un bonheur à l'utilisation, lpeau reste douce après la douche. C'est une recette qui connait beaucoup de succès et qui peut être un cadeau cocooninidéal, à réaliser et à offrir sans modération. La réalisation présentée en photo n'est pas montée car je l'ai réalisée au fouet électrique, mais elle ne perd rien de sa douceur!

     

    Pour aller plus loin:

    • Le blog de la créatrice de la recette, pour découvrir ses nombreuses autres recettes cosmétiques
    • Des variantes ici et  de chantilly de douche, et la version mousseuse ici!

    J'espère que cette recette vous a plu, n'hésitez pas à me faire parvenir votre avis si vous testez cette recette. N'hésitez pas également à partager vos créations ou vos recettes home made en commentaire ainsi qu'à m'envoyer des photos de vos réalisations à rythme-indigo@hotmail.fr ou rendez-vous sur la page facebook du blog ! 

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  
    Aujourd'hui je vous présente mon premier essai de recyclage de chutes de savon! Parce que quand on commence à savonner régulièrement, et qu'on aime bien présenter aux gens des savons coupés bien droit... Et bien on se retrouve avec une boite entière de chutes de savon! 
     
    Et quel meilleur moyen pour les recycler que de les incorporer dans un nouveau savon? 
    Qu'à cela ne tienne, faisons le test!
     

    La recette:

    Bon, c'est toujours ma recette fétiche que j'aime d'amour (on ne se refait pas!)

     Pazapas:

    1) Couper ses chutes de savon et les réduire en petits copeaux. Pour la quantité, j'avoue que j'ai fait à l'oeil.

    2) Réaliser sa recette de manière habituelle et préparer le colorant jaune en le diluant dans un peu d'huile végétale.

    3) Une fois que la trace est apparue et les ajouts effectués, verser une petite partie de la pâte dans un récipient et verser le mica jaune. Mélanger.

    4) Mettre les copeaux dans la pâte à savon non colorée restante et mélanger.

    5) Couler d'abord dans le moule la pâte à savon non colorée avec les copeaux puis la pâte jaune délicatement par dessus. J'ai fais un léger marbrage avec du charbon végétal qu'il me restait d'une recette précédente.

    6) Laisser reposer 24h puis démouler.

     

    Tadaaaaa!

              

               

              

     

    Merci de votre lecture, j'espère que cette recette vous a plu, n'hésitez pas à laisser un petit mot en commentaire,

    à envoyer vos réalisations à rythme-indigo@hotmail.fr ou à les publier sur la page facebook du blog!

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  •  
     
     

    Si vous passez par Grenoble durant vos vacances, une visite aux grottes de Choranche s'impose! Car c'est une ville qui a la particularité d'être littéralement entourée de montagnes : par la chaîne de Belledonne, la Chartreuse et le Vercors.

    Les grottes de Choranche se situent dans le Vercors, à environ une heure de route de Grenoble. Elle a été découverte en 1871 par des habitants du village et fut d'abord baptisée "Cou fin" en raison du grand volume de la première salle après une entrée minuscule.

     

     

    La salle d'entrée

    On démarre la visite dans une vaste salle de 60m de diamètre qui possède en son centre un beau lac aux eaux émeraude dans lequel se rejoignent les deux rivières souterraines de la grotte avant de ressurgir à l'extérieur.

    La galerie du siphon

    Elle renferme un phénomène unique en Europe : des milliers de stalactites très fines pouvant atteindre 3m de long et constituées de cristaux de calcaire. D'un blanc éclatant, elles sont appelées fistuleuses par les spécialistes .

      

    On fait demi tour au bout de la galerie en laissant derrière nous les 30km de grotte réservés aux spéléologues.

     

     

    La galerie serpentine

    C'est l'endroit de la grotte où la rivière est la plus agitée : petites cascades et bassins sont mis en valeurs par des jeux de lumières et s'enchaînent les uns aux autres. Le nom de Serpentine vient des nombreuses courbes de cette rivière.

     

    La cathédrale

    C'est le point culminant de la visite. Après avoir monté une centaine de marches, on découvre cette salle majestueuse de 25m de hauteur et on s'installe pour un spectacle son et lumière de quelques minutes.

     

     

    Le protée

    Cette grotte a également la particularité d'abriter un petit animal préhistorique blanc et sans yeux: le protée. Petit amphibien rampant capable de se métamorphoser en Dragon dans la mythologie grecque, c'est l'une des espèces les plus anciennes du monde que l'on peut admirer durant la visite. Il devient adulte à l'âge de 15 ans, âge à partir duquel ils peuvent se reproduire et a une espérance de vie d'au moins 80 ans.

     

    Pour aller plus loin :

    Merci de votre lecture, j'espère que cette visite vous a plu, n'hésitez pas à réagir en laissant un commentaire ! N'hésitez pas également à partager des photos de vos visite à rythme-indigo@hotmail.fr ou sur la page facebook du blog! 

    A bientôt!

    sources : http://www.grottes-de-choranche.com

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Cet été nous ne sommes pas partis en vacances. Non, non, ce sont nos amis qui sont venus jusque chez nous! Nous avons profité de l'occasion pour leur faire visiter Grenoble et ses alentours, et avons commencé par une journée en Chartreuse avec la très jolie promenade du Charmant Som, histoire de se mettre en jambe!

    Le Charmant Som, kesako?

    C'est un sommet culminant à 1867 mètres mais possède un relief moins marqué que les sommets environnant ce qui en fait un lieu idéal de prairies d'alpage, accessibles par une route construite depuis le col de porte.

    La route s'arrête 200m sous le sommet principal, et aboutit à l'auberge/restaurant et à la fromagerie qui assure une vente des produits sur place.

    Cette montagne fait partie du Parc Naturel Régional de Chartreuse, destiné à conserver la biodiversité de la flore et de la faune environnante. C'est donc une destination très prisée des skieurs l'hiver et des randonneurs l'été.

    Le p'tit nom du Charmant Som

    D'après wikipédia, le nom de Charmant Som est issu de Chalmenson, "sommet de la petite chalme". Par la suite, une déformation phonétique régionale a tranformé le "l" en "r". 

    Ainsi au fil du temps le nom se transforme petit à petit :  on trouve différentes écritures parmi lesquelles Charmencson (1357)Charmenson (1540), Chalmenson puis Charmanson (1700). 

    Finalement, la montagne apparait sous le nom que nous connaissons aujourd'hui à partir du 18ème siècle.

    Son histoire

    Au Moyen-Age, le Charmant Som appartient à l'abbaye de Bonnevaux puis est ensuite cédé à la Grande-Chartreuse en 1084. 

    A la Révolution, l'alpage devient bien national puis est vendu à l'hospice de Grenoble. Il est racheté par les Eaux et Forêts après 1918 puis loué à des bergers. 

    Monastère de la Grande Chartreuse

     La route actuelle est construite entre 1932 et 1937 à la place du sentier muletier menant vers les alpages. 

     Enfin, il abritera des camps de résistance à la fin de la seconde guerre mondiale.

    Merci de votre lecture, j'espère que cette balade vous a plu, n'hésitez pas à réagir en laissant un commentaire, et n'hésitez pas également à partager des photos de vos promenades à rythme-indigo@hotmail.fr ou sur la page facebook du blog! 

    A bientôt!

    sources : wikipedia

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  •  
     
    Durant ces deux derniers jours, nous avons visité le Guggenheim puis le MET et avons terminé la semaine avec un spectacle sur Broadway.
     

    Le musée Guggenheim

    Le musée Guggenheim est le musée d'art moderne et contemporain de New York.

    Son emplacement actuel date de 1959. On y retrouve différents artistes tels que : Paul Cézanne, Marc Chagall, Paul Gauguin, Fernand Léger, Edouard Manet, Claude Monet, Pablo Picasso (évidemment ), etc...

    Le bâtiment est construit en hélice, comme une coquille d'escargot, aussi je vous conseille de prendre l'ascenseur une fois vos billets en poche et de faire la visite à l'envers et de partir d'en haut. De cette façon vous vous fatiguerait moins les jambes, et vous ne ferez pas d'aller retour comme ceux qui partent d'en bas (une fois arrivé en haut il faut bien redescendre!)

    Petit détour par Central Park entre deux visites! (on ne se refait pas!)

     

    Le Metropolitan Museum of Art (MET)

     

    Le MET, c'est un peu le Louvre de New York! Un incontournable pour moi! Faute de temps, nous avons seulement pu visiter l'étage des Peintures Européennes et celui consacré à l'Egypte Ancienne.

    Nous avons parcouru l'étage des peintures européennes en nous attardant un peu au coin des peintres de l'école française, cependant la galerie est riche de chefs-d’œuvre : Botticelli, Rubens, Goya, Rembrandt, David, ainsi que leurs élèves... A voir absolument!

    Musicienne de formation, j'ai insisté auprès de mon amie pour aller voir la collection d'instruments de musique, et je n'ai pas été déçue, c'est un véritable trésor!

    La collection égyptienne du MET est impressionnante : sarcophages, mobiliers funéraires, statues (immenses), céramiques, bijoux, papyrus... Tout est là pour s'en mettre plein les mirettes!

    Le monument le plus incroyable de toute cette collection est sans nul doute le temple de Dendur, que l'on a démonté puis remonté pièces par pièces. Il a été offert par le gouvernement égyptien aux Etats-Unis en 1965, en remerciement de l'aide apportée aux sauvetages des temples d'Abou Simbel. 

    Des pièces de monnaie sont jetées par les touristes dans l'eau qui entoure le temple. So, make a wish!

    Resté sur place ce temple aurait fini submergé par le lac Nasser, formé par le barrage d'Assouan. Ce temple est dédié à la déesse Isis, mère des dieux égyptiens et représentée plusieurs fois à l'intérieur du temple.

     

    J'ai été frappée à New York par le nombre de chanteurs de rue. Souvent seuls, parfois des groupes entiers exécutent leur prestation dans le métro ou les lieux touristiques. Ils vendent souvent leur CD à moindre coût. J'adore ce genre de représentation, et chaque fois j'en ai eu la chair de poule. 

    Durant ce voyage, j'ai constaté avec surprise que les New-Yorkais gardent leur petite monnaie afin de la donner aux sans domiciles fixe (donc aux chanteurs/danseurs/interprètes) lorsqu'ils ont quelques dollars. Il faut dire que contrairement à la France, cette petite monnaie est très peu utilisée et visiblement handicape les gens plus qu'autre chose. Ce fonctionnement leur permet de se débarrasser d'une monnaie qu'ils n'utilisent pas tout en faisant une BA. 

    Une autre particularité de New York par rapport à la France, est la présence de table d'échec absolument partout! Dans la rue, les parcs, certains bars, les new-yorkais se retrouve afin de partager un moment de jeu (souvent avec des inconnus). Et franchement, j'ai adoré le concept!

    Fresque à Harlem

    Durant notre séjour, nous avons également assisté à... une messe gospel! J'y tenais beaucoup, et j'ai du insister auprès de mon amie que ça tentait moyen, d'autant que nous avons du trouver des vêtements "du dimanche" pour cela. Se lever à 6heures du matin malgré notre fatigue pour aller à la messe, nous qui ne sommes ni croyantes ni pratiquantes n'a pas été, je l'avoue, fort folichon, mais une fois là bas, qu'est-ce que ça en valait la peine! Il y a deux messes dans la matinée (genre une à huit heures et une à onze heures) et nous avons participé à la première. 

    vendeur des rues, Harlem

    Nous avions fait le choix d'assister à une messe dans une église peu touristique de Harlem afin de vivre vraiment l'expérience à fond, et nous devions être trois ou quatre touristes dans toute l'église au maximum (pleine à craquer). 

    Et alors là j'ai chanté, dansé, applaudis, tapé des pieds, fait des câlins à mes voisins de devant, de derrière, et à côté. Les gens nous ont accueilli avec amour et respect.

    Ce genre de messes, c'est un véritable spectacle, entrecoupé de moments calmes et parlé, et de moments festifs (ou plus dramatiques) chantés. Une expérience forte à vivre!

    Nous avons terminé cette semaine riche en émotions et en découvertes avec un spectacle sur Broadway. Magique, magique, magique! On en a plein les yeux et les oreilles tout le long du spectacle et on ressort avec l'envie d'y retourner!

    Voilà, c'est la fin de mon séjour à New-York, j'espère que cette découverte vous a plu autant qu'à moi. Je n'ai pu présenté que peu de photos parmi toutes celles que j'ai prises, et parfois elles ne sont pas forcément représentatives de ce que je présente de New-York, malheureusement il y a souvent nos bouilles sur les monuments les plus connus et je ne souhaitais pas divulguer nos visages. 

     

    New York, c'est un voyage qui m'a vraiment marqué, qui a été très éprouvant (je n'ai jamais été aussi fatiguée de ma vie),  car il y a tellement de choses à faire qu'on vit à cent à l'heure, et en même temps on n'a pas le temps de voir et de visiter tout ce que l'on voudrait car les journées sont trop courtes!

    Pour aller plus loin:

    La photo bonus du jour :  Vous l'attendiez avec impatience, depuis une semaine que je vous abreuve de photos de paysages et de monuments, voici sans plus attendre.... Notre identité dévoilée!

     

    Pour consulter les autres articles consacrés à New York:

    - Récit de ma première journée à New York (5ème avenue, Central Park et le MOMA)

     

    Merci de votre lecture, j'espère vous avoir donné envie de découvrir ou redécouvrir cette ville. N'hésitez pas à commenter afin de partager votre expérience et vos envies avec nous!

    A bientôt sur le blog ou sur sa page facebook !

    Sources : Wikipedia - Le guide du routard NYC 2012

     
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire