• Et si je t'emmenais en vacances avec moi?! Je te présente aujourd'hui la deuxième journée de ma semaine à New York. 

    Au programme : Un peu (beaucoup) de Central Park (c'est tellement joli!), un brin de Staten Island, une pincée de Wall Street et un nuage de Chinatown.

    Central Park

    On ne présente plus Central Park, véritable poumon vert de New York, un espace artificiel entièrement aménagé par l'homme.

    C'est d'ailleurs l'un des rares endroits de New York où l'on peut marcher sur autre chose que du bitume.

    Il est difficile aujourd'hui de l'imaginer comme un gigantesque terrain vague avant que l'on décide d'aménager à partir de 1844. Les travaux débutent enfin plus de dix ans plus tard et durent pas loin de 16 ans.

    Plus de quatre millions de mètres cubes de terre et de pierres sont remués et 500 000 arbres sont plantés afin de créer ce parc de 340 hectares.

     

    Certains bancs sont étiquetés... Avec le nom de leurs propriétaires, en gage de souvenir! Pour adopter un banc, il vous suffit de débourser la bagatelle de 7500 dollars, alors n'hésitez plus!

    Staten Island 

    Durant notre séjour, nous n'avons pas visité Liberty Island, mais sommes allées sur Staten Island visiter le musée des arts et des sciences. Nous sommes dont montées à bord du Staten Island Ferry, dont le départ est situé sur la pointe sud de Manhattan. Le départ s'effectue toutes les trente minutes la journée (et toutes les heures la nuit).   

     

    Ce ferry de 1905 transporte chaque jour presque 70 000 personnes sur un trajet d'environ trente minutes. Durant la traversée (qui est gratuite), on peut observer au loin la Statue de la Liberté.

     

    Pour ceux que ça intéresserait, la Statue de la Liberté est située sur Liberty Island. On y accède en ferry dont le départ (toutes les 40 minutes) se situe à Battery Park. 

    Un petit musée que j'ai trouvé fort plaisant, dans lequel on en apprend un peu plus sur l'histoire de l'île, découverte en 1524 et alors habitée par des Indiens Algonquins.

    Elle fut nommée au 18ème siècle Staaten Eylandt et fut utilisée comme comptoir de commerce, c'est pourquoi elle demeura rurale et peu peuplée même après son rattachement à New York en 1898.  

    Il faut attendre la construction du pont Verrazano en 1964 pour que les populations de Brooklyn commencent à s'y installer.

    Wall Street et Chinatown

    De retour sur Manhattan, nous avons décidé de remonter l'île à pied jusquà Chinatown où nous devions manger au restaurant, en passant notamment par Wall Street.

    Le nom de Wall Strret vient d'un mur construit en 1653 par les Hollandais pour se protéger des Indiens. il fut détruit 40 ans plus tard par les Anglais lorsqu'ils s'emparèrent de la-Nouvelle-Amsterdam pour la rebaptiser New York.

    Wall Street est aujourd'hui je siège de la Bourse américaine et le centre financier de la planète.

    En remontant vers Chinatown, nous sommes également passée devant Trinity Church, qui se situe au début de Broadway. Elle date seulement du 19ème siècle mais a déjà été reconstruite deux fois suite à un incendie et une démolition.

    Chinatown

    Un quartier vraiment atypique pour nous autres européens car on est soudainement transporté ailleurs, tout en restant ici. Comme si une autre culture s'était déplacée tout en s'adaptant à la culture de son nouvel environnement. C'est un lieu à visiter particulièrement le dimanche, car c'est jour de marché, le quartier est donc à ce moment particulièrement vivant.

    Nous avons passé peu de temps dans ce quartier, mais j'ai vraiment adoré. Il faut dire aussi que c'est à Chinatown que j'ai mangé pour la première fois des plats chinois!

    Pour aller plus loin:

    Pour consulter les autres articles consacrés à New York:

    Récit de ma première journée à New York (5ème avenue, Central Park et le MOMA)

    Pour celui de la troisième journée, c'est par ici! (Colombia, Central Park & Museum d'Histoire Naturelle)

    Merci de votre lecture et à bientôt sur le blog ou sur la page facebook du blog!

     Sources : Le guide du routard 2012 - http://www.sejour-new-york.fr/visite-staten-island.htm 

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le thème du mois d' août est "renversant"          
      proposé par Carole en Australie
     

    Le principe : Chaque 15 du mois, à midi pile heure de Paris , les participants publient sur leur blog leur photo du mois. Une seule photo, sur un thème donné par un membre du groupe, faite par eux même.

     Pour plus d'infos, rendez-vous sur le groupe facebook de la photo du mois! 

    Grotte de Choranche, Vercors


    N'hésitez pas à aller rendre visite aux autres participants!

    A'ichaAkaiericAlbanAlexinparisArwenAudeAutour de CiaBiGBuGSBlogoth67CalamoniqueCanaghanetteCaraCarole en AustralieChampagneChat bleuChristopheCocazzzCricriyom from ParisCécilePCéline in ParisDame SkarletteDelphineFDom-AufildesvuesDr. CaSoEl PadawanEstelleEva INside-EXpatFanfan RaccoonFrançois le NiçoisFrédéricGaléaGilsoubGiselle 43GuillaumeHomeos-tasieIrisJ'habite à WaterfordJosetteJuliaKenzaKK-huète En BretannieKoalisaKrnLa Fille de l'AirLau* des montagnesLaulineaLaurent NicolasLavandineLavandine83Les bonheurs d'Anne & AlexLes Filles du WebLoqmanLoulouLuckasetmoiLyonelkmagda627MamysorenMauriceMonAmourMemories from anywhereMilla la galerieMorgane Byloos PhotographyNanoukNickyNoz & 'LoPhilaePhilisine CavePilisiPixelineprincesse EmaliaRenepaulhenryRosaRythme IndigoSinuaisonsSukiTestinauteThalieTuxanaUn jour, une vieWoocaresXelouXoliv'.

    Partager via Gmail Pin It

    22 commentaires
  •  
    Hier, j'ai aidé une amie à faire son premier savon. On a donc parlé tout l'après midi et j'ai partagé avec grand plaisir mes connaissances. Et dans mon blabla, je lui ai dit "attention à bien te relire lorsque tu recopies une recette, et à toujours la vérifier avant de faire ton savon pour éviter les erreurs de calcul."

    Et bien, comme quoi les savons les plus ratés ne sont pas forcément les plus moches, j'ai réalisé après son départ un savon d'après ma recette fétiche. J'ai pour habitude de la recopier à chaque savon que je fais de manière à créer une sorte de carte d'identité du savon en cure, afin de savoir exactement ce qu'il contient, car si la recette de base est toujours la même, les ajouts quant à eux, changent d'un savon à l'autre. 

    Afin d'éviter de réécrire la recette tout de suite, je prends la feuille d'identité d'un savon en cure et je fais mon premier savon : 20% Coco, 40% Olive, 25% Palme et 15% Tournesol. Je le trouvais un peu moins volumineux que d'habitude, je vérifie : tout va bien, j'ai mis les bonnes proportions. J'enchaîne donc sur un deuxième batch. Et là, je m'aperçois que j'ai la même quantité d'huile (105g) pour 25% et 15%. Vite vite, je cours vérifier avec la recette écrite sur une autre feuille d'identité.

    Le verdict est sans appel, si j'ai bien recopié les pourcentages, j'ai louché sur leur correspondance : il me manque 70g d'huile de palme dans ma recette. Pas glop.

     Bon, je me console d'ici la fin de la cure en me disant que j'ai fais une réduction de soude et un surgraissage à la trace. Réponse d'ici quatre semaines!

     

    Comme quoi, les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être et un savon râté n'est pas forcément la plus hideux! 

    Edit : finalement plus de peur que de mal, après test ph, légèrement plus élevé que d'habitude mais rien de bien méchant car situé entre 8 et 10. Le savon est donc parfaitement utilisable!

    Merci de votre lecture, j'espère que cet article vous a plu.

    Et si toi aussi tu as des savons jolis mais râtés ou vraiment super moches, n'hésite pas à m'envoyer tes réalisations à rythme-indigo@hotmail.fr ou à les publier sur la page facebook du blog!

    Partager via Gmail

    votre commentaire

  • Il y a quelques jours, nous avons eu de telles grosses chaleurs que nos bananes ont mûri trop rapidement et je me suis retrouvée avec une dernière banane immangeable.

    Hors de question de gâcher, qu'à cela ne tienne, faisons un savon à la banane!

    Je reprends ma recette fétiche (ici) :

    20% Huile de coco

    40% Huile Olive

    25% Huile Palme

    15% Huile Tournesol

    Lessive de soude 30,5% 

    Surgraissage 6% - Réduction de soude 3% = surgraissage total : 9%

     

    Pazapas:

    1) A la trace, j'ajoute ma banane préalablement écrasée (attention, pas plus de 10% du poids des huiles!) et je remixe un coup. 

    2) Je mets ensuite mes derniers ajouts, à savoir la fragrance (Céleste de LFDS) et une cuillère d'argile blanche préalablement dissoute dans du beurre de Karité et un peu d'huile de ricin. 

    3) Je mélange une dernière fois jusqu'à obtenir une trace bien franche et je coule le tout dans mon (nouveau) moule de chez Café de Savon.

    4) J'attends... 48h (et une petite phase de gel) après, on démoule!

     

    Et... Tadaaaa! 

               

               


    Merci de votre lecture, j'espère que cette recette vous a plu, n'hésitez pas à m'envoyer vos réalisations à rythme-indigo@hotmail.fr 

    ou à les publier sur la page facebook du blog!

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires